4 janvier 2414 – Confinement 233

« Le temps m’avait semblé immobile mais non les années étaient là sur son visage. Pourtant ma mémoire refusait d’enregistrer les changements, même si infimes, sans doute pour rester en contact éternellement avec l’image d’avant. Ce mois-ci, elle aime la mer. Pourtant l’année passée, elle ne pouvait même pas imaginer le chuchotement des vagues. Comme si le silence tant aimé laissait place à des bises plus longues. Alors je pense à tous ces mois passés loin d’elle à jouer à l’archéologue. Finalement, gratter la terre c’est comme se perdre dans la ville, seul ou dans les pas de quelqu’un. J’ai oublié la légende cherokee mais elle la retrouvera certainement en marchant, jour après jour, jusqu’à la galaxie. Les céramiques étaient là! Celles dont j’avais rêvé pendant mes années d’archéologue! Elles annonçaient irrémédiablement le cyclade obscur et la visite de l’écriture. Mais la sentence reste la même: les céramiques ont disparu en 2413! Ne reste que ce dessin décalqué dans la montagne brune. »

Maintien de votre structure
au sein des cercles et des agrégations.

Soledad TruknoyMartin
Grammairienne/Forestière
Doctorante ULPM
Membre du cercle « Chantier Vieille Ville 2413 »